Présentation

La Zone d’aménagement concerté du Nouveau Bassin

100x200_KakemonoCaenPresquile_2.indd    perspective quai  17389157_1139254446221149_8247972534838194069_o

Dans le prolongement de la Pointe Presqu’île et à quelques minutes du centre-ville de Caen, avec le linéaire sur le bassin et l’atout de l’eau, la ZAC du Nouveau Bassin a une identité forte.

Sur ce secteur l’objectif est de conserver :

  • l’utilisation du grand quai pour permettre l’accostage des grands bateaux, notamment de croisière.
  • la filière nautique existante sur le site et de la développer en lien avec le bassin de Calix.

De nouvelles fonctions urbaines viendront s’installer en complément des fonctions maritimes déjà présentes, et créer ainsi une cohabitation urbaine riche.

L’objectif est de mêler les différentes fonctions, loisirs, tourisme, résidence hôtelière, autour des atouts variés du site, pour former un complexe urbain rassemblant les deux berges, et associé à l’image maritime du Nouveau Bassin.

Des rendez-vous à suivre dans le cadre de la concertation publique

Rendez-vous :
  • le mardi 11 avril, 19h > première réunion publique au Pavillon
  • du 31 mars au 30 novembre , au sein de 3 points de concertation avec un registre pour faire part de vos remarques et commentaires :
    • Pavillon, 10 quai François-Mitterrand, Caen – ouvert du mercredi au dimanche de 13h à 19 – fermeture annuelle en aout
    • Hôtel de Ville, esplanade Jean-Marie Louvel aux horaires d’ouverture
    • Accueil de la communauté urbaine Caen la mer, rue Rosa Parks, Cae

Egalement à votre disposition : une boite mail : communication@caen-presquile.fr pour donner votre avis sur le projet ou poser vos questions. Donner votre avis, Caen Presqu’île s’écrit avec vous.

ZAC du Nouveau Bassin > mise en place d’un un îlot test

 Le projet d’urbanisme Caen Presqu’île a été conçu via un plan guide définissant des concepts, des règles et des types de fonctionnalités sur cet espace.
La mise en place d’un ilot test de 8 hectares va permettre de tester “grandeur nature” l’ensemble des recommandations et orientations du plan guide sur :
  • La mise en valeur de l’identité maritime et industrialo-portuaire du site
  • La place de la nature existante et à venir
  • Les types de mobilités et le stationnement
  • La place de l’espace public
  • Les formes urbaines et leur densité

L’objectif est d’étudier la faisabilité de l’ensemble des principes d’urbanisme du plan guide « grandeur nature » les principes du plan guide afin de les transposer ensuite sur les autres espaces de la presqu’île

 

EN BREF

à terme :

  • Type de projet : logements, activités économiques
  • Surface : 40 hectares (400 000 m²)
  • Population prévisionnelle : 6 500 habitants
  • Typologie :
    • 2 900 logements (env.)
    • 16 000m² d’activités tertiaire / surfaces dédiées aux activités nautiques, créatives et culturelles
    • 3 200 m² de surfaces commerciales et services
  • Echéances :
    • Concertation publique : mars à décembre 2017
    • Dossier de création de la ZAC : fin 2017
    • Dossier de réalisation de la ZAC : fin 2018
  • Maitre d’œuvre : MVRDV avec son équipe DIAGRAM / TOPOTEK / MAGEO / SOL PAYSAGE
  • Mandataire : SPLA Caen Presqu’île

 

Et aussi pour en savoir plus :

 

D’autres secteurs sont à en cours de création sur la Presqu’île :

  • la ZAC de la presqu’île hérouvillaise à Hérouville Saint-Clair
  • la ZAC de Coeur Calix à Mondeville

perimetre_etude

Alors que le périmètre initial (en rouge) s’étalait sur 300 hectares, intégrant déjà la gare et le CHR, les réflexions des architectes-urbanistes ont amené la maîtrise d’ouvrage à étendre ce périmètre.

Aujourd’hui, le projet Caen presqu’île se situe sur un périmètre d’études de plus de 600 hectares, intégrant la presqu’île jusqu’au pont de Colombelles, le centre reconstruit de Caen mais aussi les berges côté Hérouville Saint-Clair, et la zone d’activités de Calix de Mondeville.

Ce nouveau périmètre élargi permet :

  • de mieux penser l’intégration des différentes composantes de la presqu’île, y compris ses contraintes, et la nécessité de concevoir un projet phasé dans le temps qui tienne compte de ces spécificités ;
  • d’avoir une réflexion plus complète sur les entrées de ville et les liens entre le projet Caen Presqu’île et les centres villes des 3 communes concernées en priorité ;
  • d’instaurer le dialogue sur toute action qui pourrait être menée dans ce périmètre, par d’autres porteurs de projet, afin d’assurer leur bonne intégration à la stratégie d’ensemble ;
  • d’approfondir les questions de continuités écologiques et de mobilité. 

Le projet Caen presqu’île poursuit les ambitions suivantes :

  • Affirmer un territoire métropole :
  • Retenir et attirer les populations ;
  • Construire un territoire pionnier et innovant ;
  • Etendre la centralité de l’agglomération ;
  • Accrocher le Grand Paris par la force d’un projet commun ;
  • Faire ressurgir l’identité et l’ouverture maritime du territoire ;
  • Développer l’art de vivre en ville ;
  • Développer la presqu’île dans ses complémentarités et ses continuités avec les autres polarités ;
  • Utiliser des procédés innovants pour élaborer une ville souple et mutable, vivant 24h/24.